Stemonitales T. Macbr.
Stemonitidceae Fr.

 

Lamproderma pulchellum Meyl.
BW3041 – 29.04.2019

 

BW3041_Lam-pul1

 

Sporocarpes : sessiles, par groupe de plusieurs individus, souvent agglomérés, bleu foncé, vif et chatoyant ; ø jusqu’à 1,5 mm.

BW3041_Lam-pul2

 

Capillitium : attaché tout le long d’une columelle allant jusqu’au sommet du sporocyste, rayonnant, abondant, anastomosé, très clair aux extrémités.

BW3041_Lam-pul-cap1

 

BW3041_Lam-pul-capX400
Capillitium x 400

 

BW3041_Lam-pul-capX1000
Capillitium x 1000


Spores : moyennement foncées, avec une zone plus claire, densément mais finement spinuleuses, ø = 12 à 13 µm.

BW3041_Lam-pul-spores
Spores X 1000

 

Habitat, récoltes associées : l’espèce décrite a été observée sur herbes sèches à proximité de la neige fondante, 1620 mètres, San Bernolfo, Italie. Lamproderma echinosporum et L. ovoideoechinulatum se trouvaient à proximité.

Observations :
- nous n’avons pas souvent rencontré cette espèce, trois fois dans les Alpes et une fois dans les Pyrénées. Le GBIF en mentionne 153 occurrences en date du 14.05.2020.
- les deux premières photographies ci-dessus ont été prises sur le terrain. La troisième est celles des mêmes exemplaires, prise un an après dans notre herbier. On peut voir la consommation d'une partie du péridium et essentiellement des spores par les insectes (Psoques), malgré une congélation suivi d’un passage au micro-onde avant mise en herbier.

 

 

 

 

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard