Trichiales T. Macbr.
Arcyriaceae Rostaf. ex Cooke

Perichaena vermicularis (Schwein.) Rostaf.
BW0537 – 08.06.2008

Perichaena vermicularis

Plasmodiocarpes : cylindriques, pouvant aller jusqu’à 5 mm de long sur 1 mm de large, parfois connectés et un formant un réticule, également sous forme de sporocarpes sessiles, globuleux, de diamètre 1 mm. De couleur beige, légèrement brillants, ils passent facilement inaperçus.

Peridium : deux couches étroitement adhérentes, difficiles à séparer, brillant, translucide, papillé sur la face interne.

P vermicularis péridium
Péridium interne papillé

Capillitium : 2 à 3 µm de large, abondant, irrégulier avec des étranglements, orné de minuscules (moins de 1 µm) petites excroissances, jaune vif.

P vermicularis spores
Capillitium et spores x 1000

Spores : la sporée en masse est jaune vif, plus claire en lumière transmise. Les spores sont finement verruqueuses, diamètre 12 à 14 µm, parfois ovales.

Habitat, récoltes associées : la récolte décrite a été faite sur des tiges de Roses trémières (Alcea rosea) fanées, déposées sur le compost à la Maison Forestière de Bellerstein, Bannstein, commune d’Eguelshardt.

Observations : l'espèce est très fréquemment obtenue en chambre humide sur différents substrats ; les exemplaires sont alors souvent globuleux et minuscules ; nous en avons, entre autres, quatre récoltes dans les Vosges du Nord, et de très nombreuses sur les Clématites du jardin botanique de Strasbourg, ces dernières obtenues en chambre humide.

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard