Stemonitales T. Macbr.
Stemonitidaceae Fr.

Colloderma oculatum (C. Lippert) G. Lister
BW2052 – 02.12.15.

C oculatum 1er jour
C oculatum 1er jour bis
le jour même de sa découverte

 

C oculatum 2 jours
Deux jours après

 

C oculatum later
Deux ans après (en herbier).

Sporocarpes : un groupe de 3 exemplaires, globuleux, sessiles, entourés d’un mucilage important qui peut faire penser à un stipe (photo du haut), 1 à 1,2 mm de diamètre.

Péridium : externe gélatineux, se rétracte et disparaît au séchage ; interne constitué d’une membrane fine, iridescente, puis olivacée, terne et coriace au séchage.

Capillitium : filaments blancs (mais non calcaires), anastomosés et ramifiés.

Spores : gris foncé en masse, gris olive en lumière transmise, 11 µm, spinuleuses.

Habitat, récoltes associées : sur l’écorce moussue d’un chêne chablis, en forêt domaniale de Hanau ; avec Lepidoderma tigrinum à proximité.

Observations : dans les Vosges du Nord, c’est la seule récolte de cette espèce cosmopolite. Lorsqu’elle n’est pas dans sa phase où le péridium est iridescent, sa taille discrète et sa couleur olivacée ne facilitent pas son observation. De ce fait elle est peut-être plus rarement observée que vraiment rare. Le GBIF en recense 441 occurrences au 01.06.2020.

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard