Stemonitales T. Macbr.
Stemonitidaceae 
Fr.

 

Lamproderma cacographicum Bozonnet, Mar. Mey. & Poulain
BW1751 – 10.05.2014.

 

BW1751-L-caco1

BW1751-L_CACO2

 

Sporocarpes : sessiles ou brièvement stipités, globuleux, ø 1 à 1,5 mm ; columelle atteignant le centre du sporocyste.

Péridium : grisâtre, iridescent par endroit.

 

BW1751_L_CACO3

 

Capitiliitum : rayonnant à partir du sommet de la columelle, dense, réticulé avec de nombreuses expansions membraneuses.

 

BW1751_L_CACO_CAP
Capillitium x 400

 

Spores : brun foncé en masse, plus claires en lumière transmise, avec des crêtes noires formant des lignes brisées bien visibles, avec un effet décoratif ; 12 à 13 µm.

 

BW1751_L_CACO_CPORES1 BW1751_L_CACO_SPORES2

 

Habitat, récoltes associées : récolte unique de quelques exemplaires, sur des rhododendrons, au bord de la neige fondante ; 1700 mètres ; lac des Gloriettes, Gèdre, Pyrénées. 13 autres myxomycètes se trouvaient à proximité, également sur des rhododendrons : Diderma fallax, D. meyerae, Lamproderma arcyrioides, L. argenteobrunneum, L. echinosporum,  L. maculatum var. macrosporum, L. sauteri, L. ovoideum, Lepidoderma aggregatum, Meriderma spinulosporum, M. spinulosporum f. intermedium, Physarum albescens et P. alpestre.

Observations : les myxomycètes ont montré une belle diversité cette année 2014 sur le secteur de Gèdre dans les Pyrénées ; à noter deux raretés : L. argenteobrunneum et le présent L. cacographicum dont seulement 54 occurrences sont mentionnées par le GBIF au 01.06.2020.

 

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard