Stemonitales Macbr.
Stemonitidaceae Fr.

 

Lamproderma piriforme
BW2493 – 06.05.2017.

 

Sporocarpes : stipités, en forme de poire ou subovoide, jusqu’à 1,5 mm de haut.

BW2493-Lam-pir1

 

Stipe : noir, aplati, jusqu’à 0,5 mm, prolongé par une columelle atteignant presque le sommet du sporocyste.

Sporocyste : noirs, ou bleutés, ou iridescents, jusqu’à 1 mm de haut, ø 1 mm dans la plus grande largeur.

BW2493-Lam-Pir2

 

Péridium : brun clair, sans ornementation particulière.

Capillitium : abondant, issu de la moitié supérieure de la columelle, avec des expansions membraneuses, foncé, plus clair aux extrémités.

BW2493-Lam-pir-cap
Capillitium x 400

 

Spores : très foncées, avec un côté plus clair, densément et régulièrement spinuleuses, 15 à 16 µm.

BW2493-Lam-pir-spores1 BW2493-Lam-pir-spores2

Spores x 1000

Habitat, récoltes associées : sur des Rhododendrons au bord de la neige fondante, Lac des Gloriettes, 1750 mètres, Gèdre-Gavarnie, Pyrénées. Diderma europaeum se trouvait à proximité sur un substrat identique.

Observations : nous avons également trouvé cette espèce dans les Vosges, au jardin d’altitude du Chitelet. Le GBIF en recense 364 occurrences. Elle est très proche de Lamproderma ovoideoechinulatum. Pour les distinguer nous utilisons essentiellement la publication de Poulain et Meyer : les Lamproderma (Myxomycota, Stemonitales) du groupe ovoideumBull. mycol. Bot. Dauphiné-Savoie 176 p. 13-30 (2005).

 

 

 

 

 

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard