Trichiales T. Macbr.
Trichiaceae Chevall.

 

Trichia sordida Johannesen
BW2810 – 19.04.2018.

BW2810_T_sordida1

Sporocarpes : sessiles, souvent en groupe de très nombreux individus avec un hypothalle commun, parfois entassés, globuleux, ø = 1,2 mm, en mélange avec des exemplaires plasmodiocarpiques, jaune paille, avec des tâches plus foncées.

BW2810_T_sordida2

Péridium : membraneux, recouvert de tâches de particules amorphes.

Capillitium : élatères jaune vif (concolores aux spores), 4 à 5 µm d’épaisseur, non ramifiés, à longues pointes fines 40 à 50 µm.

BW2810_ELATERES
Capillitium x 1000

Spores : jaune vif, densément et très finement spinuleuses, 15 à 16 µm.

BW2810_SPORES1 BW2810_SPORES2

Spores x 1000

Habitat, récoltes associées : la récolte décrite a été faite sur bois mort au lieu dit « Le Fuguier », La Bathie (73), 880 mètres. A proximité se trouvaient également Lamproderma pseudomaculatum et Trichia nivicola.

Observations : 
- c’est la seule récolte des Alpes que nous avons dans notre herbier. Nous avons trouvé cette espèce en abondance dans les Pyrénées, généralement vers la mi-mai et à des altitudes plus élevées. Nous ne l’avons pas trouvée en Forêt Noire, ni dans les Vosges.
- il existe une variété T. sordida var. sordidoides Illana & G. Moreno, qui se différencie par des élatères courts, ramifiés et terminés par des excroissances. Nous l’avons observée uniquement dans les Pyrénées, ci-dessous quelques images de la récolte BW1667 du 04.05.2014 à la station de ski du Grand Tourmalet (65), 1700 mètres. A proximité se trouvaient également Diderma alpinum, D. europaeum, D. meyerae et plusieurs Lamproderma sp.

BW1667-T-sor-var1
BW1667-T-sor-var2

BW1667-T-sor-élatères
Capillitium X 200

 

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard