Physarales T. Macbr.
Didymiaceae  Rostaf. ex Cooke

Didymium corticola  Kuhnt 2019
BW3433 – 30.09.2020

Plasmodiocarpe : La récolte n’est malheureusement composée que d’un seul plasmodiocarpe, de 1 mm de long sur 0,4 mm de large, hauteur 0,3 mm.

3433 Did cor
3433 did cor2

Péridium : apparemment simple, muni de cristaux calcaires de taille variable. Ci-dessous en lumière polarisée.

3433 did cor polarisé

Capillitium : relativement abondant, constitué de filaments boursouflés, d’épaisseur variable, brun foncé, avec des excroissances ; il s’élargit parfois sous forme d’entonnoir aux attaches du péridium.

3433 did cor cap200
x 100

3433 did cor cap1000
x 1000

Spores : claires, avec des verrues contrastées assez régulièrement réparties ; paroi épaisse ; 8 à 9 µm.

3433 discor spores
x 1000

Habitat, récoltes associées : sur Hypnum cupressiforme, tronc de hêtre vivant, à hauteur d’homme.

Observations :
- notre regard a été attiré par une minuscule tâche blanche dans les bryophytes. La loupe nous a permis de voir qu’il s’agissait de moisissures recouvrant un myxomycète en décomposition.A côté de ces rémanents moisis, il y avait un minuscule Didymium, indemne de moisissure, celui que nous décrivons et que nous n’aurions jamais vu sans la tâche blanche qui a retenu notre attention.
- le capillitium très foncé et boursouflé, les spores avec des verrues foncées qui se détachent nettement sur le fond clair et sont régulièrement disposées nous paraissent des éléments microscopiques suffisants pour nommer provisoirement cette espèce, malgré le peu de matériel macroscopique dont nous disposons.
- elle est nouvellement décrite par A. Kuhnt (KUHNT A. 2019. Bemerkenswerte Myxomyctenfunde Teil 2.  Berichte der Bayerischen Botanischen Gesellschaft 89 : 139-222), ce dernier a confirmé notre détermination.
- la première récolte française en a également été faite tout récemment, par Marianne Meyer, le 09.09.2020 sur un tronc d’arbre en ville : Albertville, 73 (M. MEYER, com. pers.).

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard