Trichiales T. Macbr.
Trichiaceae 
Chevall.

Hemitrichia clavata (Pers.) Rostaf.
BW0425 – 23.09.2007

Hemitrichia clavata

H clavata

Sporocarpes : stipités, en forme de poire, jaunes, 3 mm de haut, en grande troupe.

Stipe et sporocyste : le stipe, brun rouge à la base puis jaune, s’élargit progressivement pour former le sporocyste et n’est pas dissociable de ce dernier.

Péridium : translucide, brillant, s’ouvre au sommet sans suivre de ligne particulière.

Capillitium : expanse jusqu’à 3 mm, reste attaché uniquement au sommet du pied et prend également la forme d’une goutte d’eau ; élastique, réticulé, jaune d’or, constitué de 5 à 6 élatères spiralées ornées de très fines épines, diamètre 4 µm.

H clavata spores et cap
Spores et capillitium x 1000

Spores : 8 à 9 µm, ornées d’un réticule complet nettement visible et formant une marge sur la coupe ; sporée jaune d’or en masse.

Habitat, récoltes associées : la récolte décrite a été faite sur bois mort fortement décomposé en forêt domaniale de Hanau.

Observations : toute aussi fréquente que H. calyculata, les deux espèces sont très proches et des formes intermédiaires, avec un stipe plus ou moins individualisé, ne sont pas rares. Dans ce cas elles sont néanmoins séparables par l’observation des spores, l’ornementation formée par réticule et la marge étant toujours bien visible chez H. clavata.

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard