Trichiales T. Macbr.
Trichiaceae 
Chevall.

Metatrichia vesparia (Batsch) Nann.-Bremek.
BW1809 – 14.09.2014

Metatrichia vesparia

M vesparia

M vesparia

Sporocarpes : parfois sessiles, plus souvent stipités, jusqu’à 1 mm de haut, rassemblés en groupes importants.

Stipe : s’il est présent, n’est qu’une simple expansion de l’hypothalle, commun à tout un groupe, brun rouge.

Sporocyste : cylindriques, 1,5 mm de haut, 0,5 mm de diamètre, plus larges et bombés au sommet, noirs et irisés.

Péridium : deux couches, l’externe est une membrane fine, cassante, irisée, l’interne est épaisse, friable, constituée de particules gris foncé qui donnent la couleur noire au sporocyste ; s’ouvre au sommet à maturité par un opercule.

Capillitium : rouge devenant orange puis brun avec le temps, très élastique ; constitué d’élatères à 4 bandes spiralées, 4 à 5 µm, ornées d’épines caractéristiques ( 2 à 3 µm), longues extrémités fines.

M vesparia micro
Capillitium x 1000

Spores : sporée en masse rouge, plus clair en lumière transmise, devenant orange à beige avec le temps ; 8 µm, densément verruqueuses. Les verrues forment une marge évidente sur le pourtour de la spore.

Habitat, récoltes associées : la récolte décrite a été faite sur bois mort à l’étang du Donnenbach. Espèce très ubiquiste venant en toute saison.

Observations : très proche de M. floriformis, spectaculaire, facilement repérable sur le terrain grâce à l’abondance des sporocarpes réunis en grandes troupes et à la couleur rouge de son capillitium.

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard