Français Allemand

Physarum viride (Bull.) Pers.
BW1646 – 14.06.2014

Physarum viride 1

Phys viride 2

Sporocarpes : en grande troupe, stipités, jusqu’à 1,6 mm de hauteur totale.

Stipe : ochracé, base plus foncée presque noire, pas de columelle, jusqu’à 1,3 mm.

Sporocystes : hémisphériques, jusqu’à 0,4 mm de diamètre, inclinés sur le sommet du stipe, légèrement ombiliqués, gardent leur forme après ouverture du péridium.

Péridium : recouvert d’écailles calcaires jaunes, se fragmente à maturité.

Capillitium : plus ou moins rayonnant de la base au sommet, avec des nœuds calcaires fusiformes jaunes.

P viride spores
Spores x 1000

Spores : 7 à 8 µm, finement verruqueuses avec des groupes de verrues légèrement plus foncées.

Habitat, récoltes associées : la récolte décrite a été faite sur du bois mort très décomposé, en forêt domaniale de La Petite Pierre.

Observations : cette espèce est un sosie jaune de Physarum album. Nous l’avons rencontrée moins fréquemment que cette dernière.

La variété Physarum viride var. aurantium (Bull.) Lister se distingue du type par la coloration orangé du calcaire, tant sur le péridium que dans les nœuds du capillitium.  Ci-dessous une récolte effectuée près de l’étang de l’Entenbaechel dans le secteur de Bitche, BW0979 dans notre herbier.

P virile var autant

Une autre variété décrite par Lister, Physarum viride var. incanum se distingue par une couleur gris jaunâtre du calcaire. Les exemplaires ci-dessous, BW2286, récoltés en forêt domaniale de Hanau le 25/07/2016, présentent un aspect ombiliqué qui n’est pas caractéristique de la variété mais fait partie d'une variabilité due vraisemblablement à des conditions météo particulières lors de la fructification.

P viride incanum

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard