Physarales T. Macbr.
Physaraceae Chevall.

Physarum gravidum Morgan
BW3142 – 11.09.2019

P_gravidum_oblate
P_grav_ombilic

Sporocarpes : blancs, stipités, souvent en groupe de nombreux individus, jusqu’à 1,1 mm de haut.

Sporocyste : oblate, 0,7 mm de diamètre pour 0,3 à 0,4 mm de hauteur, à base aplatie, nettement ombiliqué à l’insertion du stipe.

Stipe : orangé, base plus foncée, sillonné, 0,6 à 0,7 mm. Pas de columelle.

Péridium : transparent, densément recouvert d’écailles calcaires, sauf à l’insertion du stipe où il prend une couleur orangée identique à ce dernier.

Capillitium : abondant, badhamioïde, forme un réseau rigide avec des nœuds.

P_grav_cap

Spores : moyennement foncées, 10 à 11 µm, avec des groupes plus ou moins nets de verrues légèrement plus foncées.

P_grav_spores_nettes p_grav_spores_verrues

spores x 1000

Habitat, espèces associées : sur feuilles de géranium séchées mises sur le compost à Oberbronn. Nous avons plusieurs récoltes de P. gravidum, toutes effectuées sur de la végétation herbacée sèche ou des plantes semi-ligneuses (Clématites).

Observations : cette espèce a été longtemps synonymisée à Physarum pusillum dont elle n’était considérée que comme une forme. Elle a récemment été rétablie au rang d’espèce et P. pusillum au sens strict a été redéfini (CAINELLI & al., 2020).

 

Retour aux Physarum

 

 

 

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard