Physarales T. Macbr.
Physaraceae 
Chevall.

 

Physarum citrinum Schumach.
BW2277 – 06.07.2016.

 

Phycit1

 

Sporocarpes : jaune vif, stipités, jusqu’à 2 mm de haut.

Phycit2

 

Stipe : calcaire, concolore au sporocyste, souvent plus clair au sommet, jusqu’à 1,3 mm de haut, ø = 0,15 mm ; columelle absente sur nos exemplaires.

Sporocyste : globuleux, ø = 0,7 mm, parfois aplati au sommet ou à la base, jaune vif sauf à la base gris sombre, couleur donnée par la sporée à travers le péridium sans calcaire à cet endroit.

Phycit3

 

Péridium : simple, membraneux, brillant, jaune sauf à la base, et recouvert de grandes écailles jaunes de calcaire, constituées de granules allant jusqu’à plus de 2 µm de diamètre.

Phycit_péridum
Ecailles du péridium

 

Capillitium : abondant, réticulé, avec de nombreux nœuds de calcaire jaune vif.



phycit-cap

Phycit-cap-micro

Capillitium et nœuds calcaires x 1000.

 

Spores : 10 à 11 µm, moyennement foncées, verruqueuses, avec des groupes de verrues plus sombres.

Phycit-spores-1 Phycit-spores-2

 

Habitat, récoltes associées : la récolte décrite a été faite en Forêt Noire, vers le sommet du Hoher Ochsenkopf, Forbach. Les sporocarpes se trouvaient dans les bryophytes recouvrant un tas de rondins laissés à l’abandon.

Observations : sans être très rare, l’espèce n’est pas fréquente, le site GBIF en recense 218 occurrences à la date du 03.05.2020 ; nous même ne l’avons observée que deux autres fois, dans le Gers en 2006 et en 2007.

 

Retour aux Physarum

 

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard