Français Allemand

Tubifera ferruginosa  (Batsch) J. F. Gmel.
BW2562 – 01.08.2017.

Tubifera ferruginosa

T ferruginosa détail

Sporocarpes : nombreux sporocystes agglomérés en pseudoaethalium, cylindriques, 4 à 5 mm de hauteur sur 0,5 mm de section ; les extrémités sont libres et arrondies ; l’ensemble forme des coussinets bruns de plusieurs centimètres.

Péridium : brillant, parfois irisé.

Spores : 6 µm, réticulées.

T ferruginosa spores           spores X 1000

Habitat, récoltes associées : très ubiquiste, cette espèce se rencontre sur de nombreux substrats : bois mort, mousses, etc.

Observations : elle est fréquemment observée, du printemps jusqu’à la fin de l’automne : tout à la fois grâce à sa couleur vive à l’état immature, à la taille des pseudoaethaliums et parfois leur nombre, et de par sa position souvent très apparente sur le substrat, bryophytes ou bois mort. D’abord blancs, puis oranges, ils se colorent finalement en violet puis en brun à terne à complète maturité.

Très proches de T. ferruginosa, six autres espèces du genre Tubifera ont parfois été confondues avec cette dernière. Elles ont récemment été décrites et séparées sur une base commune de caractères morphologiques et d’analyses ADN (LEONTYEV,  2015).  

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard