Physarales T. Macbr.
Didymiaceae Rostaf. ex Cooke

Didymium bahiense Gottsb.
BW2507 – 16.05.2017

D bahiense 1

D bahiense 2

Sporocarpes : en groupe, stipités, 1,3 à 1,5 mm de haut.

Hypothalle : discoïde, propre à chaque individu, brun rouge.

Stipe : jusqu’à 1 mm, brun rouge, clair au sommet, foncé à la base, terminé par une hypocolumelle  blanche discoïde.

Sporocystes : hémisphériques, ombiliqués à l’insertion du stipe, 0,3 à 0,5 mm de diamètre, blanc grisâtre.

Capillitium : filaments clairs, rayonnants de la columelle au péridium.

Spores : verruqueuses avec des groupes de verrues plus sombres ; 9 à 10 µm.

Habitat, récoltes associées : la récolte décrite a été faite en chambre humide, sur des rameaux secs de Clematis viticella prélevés dans notre jardin à Oberbronn.

Observations : de notre expérience, cette espèce est une des plus fréquentes sur les débris végétaux de toutes sortes. Elle est apparue sur des cultures de diverses Clématites, de lierre (Hedera helix), de feuilles mortes (litière au sol), de feuilles vertes d' Eucalyptus, sur des rameaux secs d'Orme lisse (Ulmus laevis) en forêt, ainsi que sur des écorces d'aubépine (Crateagus monogyna)  Le GBIF n'en recense cependant que 927 occurences à la date du 09.07.2020, essentiellement en Europe de l'Ouest.

 

Retour aux Didymium

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard