Français Allemand

Physarum straminipes Lister
BW0022 – 02.06.05.

P straminipes

Sporocarpes : grisâtre, sessiles, avec un hypothalle orange bien développé pouvant faire penser à un stipe commun à 3 à 4 sporocystes ; subglobuleux, 0,5 à 1 mm de diamètre.

Péridium : constitué par une double membrane ; l’externe, grisâtre, est recouverte d’écailles calcaires donnant un aspect floconneux ; l’interne, membraneuse, est fine et translucide ; l’ensemble se déchire en laissant une coupe basale plus ou moins régulière.

Capillitium : structure rigide, avec de nombreux nœuds calcaires arrondis ; persistante après ouverture et dispersion des spores,

Spores : sporée noire en masse, brun foncé en lumière transmise ; 10 à 11 µm, verruqueuses avec des bandes claires sans verrue délimitant des parquets.

P straminipes spores
Spores x 1000

Habitat, récoltes associées : nous n’avons qu’une seule récolte de cette très rare espèce, faite sur du fumier de cheval répandu sur un jardin potager à Bannstein (Eguelshardt), effectuée alors que nous débutions l'étude des myxomycètes.

Observations : l’ornementation très caractéristique des spores et les stipes formés à partir de l’extension d’un hypothalle orange et translucide rendent facile la détermination de cette espèce.

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard