Physarales T. Macbr.
Physaraceae Chevall.

Physarum cinereum (Batsch) Pers.
BW2161 – 08.04.2016

P cinereum 1

P cinereum 2

Sporocarpes : sessiles, globuleux, jusqu’à 1 mm de diamètre ; plus rarement des plasmodiocarpes ; blanchâtres.

Péridium : simple, couvert de plaques calcaires plus ou moins denses.

Capillitium : avec des nœuds calcaires petits et anguleux.

Spores : verruqueuses avec des groupes de verrues plus sombres, 12 µm.

P cinereum spores
Spores x 1000

Habitat, récoltes associées : le spécimen décrit a été observé à la face infère de feuilles de Petasites hybridus, en compagnie de Didymium tussilaginis et de D. vernum, près de l’étang de Reichshoffen.

Observations : P. cinereum est ubiquiste, pas rare sur la végétation herbacée vivante, mais aussi sur végétation sèche. Il apparaît aussi très fréquemment dans nos chambres humides, nous l'avons par exemple obtenu dans les cultures des Clématites du JBS.

 

Retour aux Physarum

 

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard