Physaraceae T. Macbr.
Didymiaceae Rostaf. ex Cooke

Lepidoderma aggregatum Kowalski
BW2125 – 10.04.2016

Lep aggreg 1

lep aggreg 2

Plasmodiocarpes : vermiformes, jusqu’à 5 mm de longueur pour 1 mm de haut ; gris, brillants.

Péridium : double ; interne membraneux, externe constitué d’écailles calcaires soudées.

Lep aggreg écailles

Capillitium : abondant, flexueux ; brins parallèles de la base vers le sommet, ramifiés, brun foncé.

Spores : 11 à 10 µm ; foncées, spinuleuses.

Lep aggreg spores1 Lep aggreg spores2

Spores x 1000

Habitat, récoltes associées : sur des brins de myrtilles, à proximité de la neige fondante ; Champ du feu, Natzwiller, 1034 mètres.

Observations : nous avons également trouvé cette espèce dans les Pyrénées. Elle est très proche de L. chailletii et s’en distingue macroscopiquement par la présence d’un double péridium (simple chez L. chailletii), l’externe étant constitué d’un continuum d’écailles soudées entre elles. La cristallisation du calcaire externe aboutissant à des résultats parfois variables en fonction des conditions météo au cours desquelles elle a lieu, l’existence de deux espèces différentes a longtemps fait débat. Elle semble actuellement acceptée, même si les études ne sont pas terminées :

« As such, after studying the morphology of the type material of Lepidoderma aggregatum and comparing it with L. chailletii, and supported by the molecular results of SHCHEPIN & al. (2016), we conclude that L. aggregatum and L. chailletii may constitute two different sister species, but this needs to be confirmed by molecular data from the American samples. » (Moreno & al. 2018)

 

Retour aux Lepidoderma

 

 

 

 

 

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard