Physarales T. Macbr.
Didymiaceae (Rostaf). ex Cooke

 

Lepidoderma peyerimhoffii Maire & Pinoy
BW0106 – 06_05_2008

lepido pey

Sporocarpes : en groupe, sessiles ou brièvement stipités par une expansion de l’hypothalle, d’aspect tesselé.

lepido pey 2

Lepido pey 3

Péridium : triple ; externe membraneux, recouvert d’écailles calcaires brunâtres ; intermédiaire constitué d’une épaisse couche d’écailles calcaires blanches ; interne membraneux, brillant, difficile à mettre en évidence sur nos exemplaires.

Lepido pey péridium

Péridium x 100

Columelle : proéminente, cylindrique, crème.

Lepido pey col

Capillitium : abondant, filaments bruns avec quelques rares épaississements, extrémités hyalines.

Lepido pey cap 200 Capillitium x 200 lepido pey cap 1000 Capillitium x 1000

Spores : assez foncées avec un côté plus clair, 12 à 13 µm, densément spinuleuses, ornementation assez régulièrement répartie.

lepido pey spores1 Lepido pey spores2

Spores x 1000

Habitat, récoltes associées : sur végétation sèche non loin de la neige fondante, 1800 mètres, vers le col de La Lombardie depuis Vinadio, Italie. Egalement Physarum albescens à proximité .

Observations : nous n’avons qu’une seule récolte de cette espèce.
Diderma fallax qui vient dans les mêmes conditions stationnelles, peut lui ressembler parfois macroscopiquement, lorsque cette dernière présente des sporocarpes un peu colorés. L’examen des spores enlève le doute.

 

Retour aux Lepidoderma

 

 

 

 

 

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard