Trichiales T. Macbr.
Trichiaceae Chevall.

 

Trichia botrytis (J.F. Gmel.) Pers.
BW3385 – 14.10.2019.

 

BW3385_T_bot1

 

Sporocarpes : stipités, en forme de poire ; jusqu’à 2 mm de haut.

 

BW3385_T_bot2

 

Stipe : brun rouge foncé, fibreux, 1mm.

Sporocyste : en forme de poire, 1 mm de haut, ø 0,8 mm dans la plus grande largeur, au deux tiers de la hauteur ; rougeâtre plus ou moins foncé, avec des lignes jaunes de déhiscence larges et bien nettes, formant un patchwork de 4 à 6 carreaux.

Péridium : double ; interne membraneux, externe cartilagineux, recouvert de particules amorphes brun rouge, déhiscence par plaques.

Capillitium : élatères à 4 brins spiralés, ø 4 à 5 µm, pointes longues de 70 à 80 µm, jaune ocre.

BW3385_elatères

 

Spores : 9 à 10 µm, finement spinuleuses, concolores au capillitium.

BW3385_spores1 BW3385_spores2

Spores x 1000

Habitat, récoltes associées : la récolte décrite a été faite sur rondin d’épicéa fortement dégradé, aux environs de Ruhestein, Baiersbronn, Allemagne. Sur le même rondin se trouvaient Physarum album et Lepidoderma tigrinum.

Observations :

- cette espèce est répandue ; nous l’avons observée du bord de mer jusqu’en montagne, mais toujours sur du bois fortement dégradé. Une récolte des Vosges du Nord est décrite ici.

- les travaux de Schirmer, Kreiglsteiner et Flatau ont apporté un éclairage sur le groupe de T. botrytis, élevant au rang d’espèce T. flavicoma, T. munda et T. subsfusca qui jusqu’alors étaient considérés comme des variétés, et créant la nouvelle espèce T. ambigua (SCHIRMER & al. 2015).

 

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard