Trichiales T. Macbr.
Trichiaceae 
Chevall.

Trichia botrytis (J. M. Gmel.) Pers.
BW0475 – 28.10.2007

Trichait botrytis

Sporocarpes : stipités, 2 mm de haut, brun rouge foncé à presque noirs, souvent en grandes troupes.

Stipe : brun rouge à la base, plus foncé jusqu’à noir au sommet, 1 mm, n’est parfois qu’une simple expansion de l’hypothalle.

Sporocystes : en forme de poire, rougeâtre à presque noirs, avec des lignes de déhiscence claires (couleur des spores) et larges au sommet, qui délimitent 3 à 6 plaques.

Péridium : double, les deux membranes fermement attachées ; se fracture à maturité selon des lignes de déhiscence préformées.

Capillitium : élatères formés par 4 à 5 brins spiralés, 4 à 5 µm, se terminent en longues points effilées, 80 à 100 µm.

T botrytis spores
Capillitium et spores x 400

Spores : sporée jaune en masse, spores plus claires, spinuleuses, 9 à 11 µm.

Habitat, récoltes associées : le spécimen décrit a été récolté en forêt domaniale de La Petite Pierre Nord. L’espèce est fréquente sur le bois mort déjà bien décomposé, avec une préférence pour le chêne ; elle est souvent accompagnée de Trichia varia, Hemitrichia calyculata, H. clavata. Une récolte de la Forêt Noire est décrite ici.

Observations :
- confusion possible sur le terrain avec T. ambigua, se différencie par le nombre de plaques du péridium et la longueur des pointes des élatères.
- à l'état immature elle possède des contrastes de couleurs spectaculaires. 

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard