Trichiales T. Macbr.
Trichiaceae 
Chevall.

Trichia favoginea (Batsch) Pers.
BW0683 – 26.10.2008

Trichia favoginea

Sporocarpes : sessiles, piriformes la plupart du temps mais parfois cylindriques ; 1,5 mm de haut, 0,8 mm de diamètre au sommet ; jaune paille ; en groupe important, nombreux exemplaires agglomérés, reliés par un hypothalle commun.

Péridium : membrane simple, brillante, fragile.

Capillitium : jaune (couleur des spores), 4 µm, constitué d’élatères spiralés, avec parfois quelques épines, striés longitudinalement, extrémités en pointes courtes ; faiblement attaché au fond du sporocarpe, le capillitium est facilement emporté par le vent et la pluie, la base du péridium subsiste alors sous forme de calicules agglomérés à la manière des alvéoles de nid d’abeilles (cependant sans en avoir leur géométrie hexagonale).

T favoginea spores et cap
Capillitium et spores x 1000

Spores : sporée en masse jaune vif, identique en lumière transmise ; spores ornées de crêtes formant un réticule à larges mailles (3 à 4 par face visible d’une spore) ainsi qu’une marge en section médiane ; 9 µm sans la marge, 13 µm avec la marge.

Habitat, récoltes associées : la récolte décrite a été faite en forêt domaniale d’Ingwiller, sur bois mort de hêtre très décomposé. 7 autres espèces partageaient le même habitat : Arcyria stipata, Diderma floriforme, le rare Diderma radiatum, Hemitrichia calyculata, Physarum album, Trichia decipiens et Trichia varia

Observations : T. favoginea est une espèce commune qu’on rencontre fréquemment tout au long de l’année sur le bois bien décomposé et recouvert de mousse.

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard