Physarales T. Macbr.
Physaraceae Chevall.

Leocarpus fragilis (Dicks.) Rostaf.
BW0675 – 26.10.2008

Leocarpus fragilis 1
leocarpus fragilis 2

Sporocarpes : en groupe, stipités, ovoïdes à cylindriques, jusqu’à 4 mm de hauteur totale, 1,2 mm de diamètre, beige ochracé.

Stipe : filiforme, sinueux, jusqu’à 1,5 mm, blanc à beige ochracé.

Sporocystes : 2,5 mm de hauteur, 1,2 mm sur la plus grande largeur ; beige ochracé, brillants.

Péridum : triple la couche externe = une coquille cassante, les deux couches internes étroitement liées, la plus interne = membrane iridescente par endroit, l’intermédiaire mate, calcaire.

Capillitium : de deux types : un réseau dense de tubes sans nœud calcaire, associé à un réseau badhamioide, avec de grands nœuds calcaires jaunes, palissant avec le temps.

capillitum fragilis
Capillitium x 400

 

Spores : noires en masse, 12 à 13 µm, densément verruqueuses.

L fragilis spores
Spores x 1000

 

Habitat, récoltes associées : espèce très ubiquiste, pas rare selon les années. L’espèce décrite a été observée en forêt domaniale de Hanau.

Observations : habituellement beige ochracée, cette espèce présente parfois des colorations brun rouge plus prononcées, comme les exemplaires ci-dessous récoltés à l’étang de Baerenthal.

L fragilis 3
BW0691 - 12.11.2008. Etang de Baerenthal

 

Retour

Contenu : Bernard Woerly - Développement du site : Sylvain Ard